Sedin twins

 

Bienvenue à nouveau à cette parution de ‘‘An Expert’s Audit/ Un audit d’expert’’. Cet audit, une démarche qui est aussi appelée une vérification paraît également sur mon blogue de pool de hockey (www.fantasyhockey.hockeyanalysis.com). J’effectue de telles démarches sur une base hebdomadaire pour ceux qui m’en formulent la demande. Pour accéder à un audit, envoyez moi un courriel afin que je jette un coup d’oeil à la composition de votre équipe de pool ‘’à vie’’, un type de pool que certains appellent aussi les keeper league. De tels audits paraissent mensuellement sur ce site. Si vous êtes intéressés à participer à une telle démarche, envoyez un courriel à Dobber et faites-en la demande.

Peut-être que vous préféreriez lire cet article ‘’in English’’ comme ceci . Merci à Stéphane Rodier pour les efforts consentis à la traduction de ce texte. Je sais que je n’aurais pu y arriver seul.

 

Bienvenue à nouveau à cette parution de ‘‘An Expert’s Audit/ Un audit d’expert’’. Cet audit, une démarche qui est aussi appelée une vérification paraît également sur mon blogue de pool de hockey (www.fantasyhockey.hockeyanalysis.com). J’effectue de telles démarches sur une base hebdomadaire pour ceux qui m’en formulent la demande. Pour accéder à un audit, envoyez moi un courriel afin que je jette un coup d’oeil à la composition de votre équipe de pool ‘’à vie’’, un type de pool que certains appellent aussi les keeper league. De tels audits paraissent mensuellement sur ce site. Si vous êtes intéressés à participer à une telle démarche, envoyez un courriel à Dobber et faites-en la demande.

Peut-être que vous préféreriez lire cet article ‘’in English’’ comme ceci. Merci à Stéphane Rodier pour les efforts consentis à la traduction de ce texte. Je sais que je n’aurais pu y arriver seul.

Je souhaite vous présenter Stéphane Rodier. C’est un gars de Gatineau et puisque que nous avons grandi à des extrémités opposées de la même rivière, celle des Outaouais, j’estimais que sa situation justifiait mon attention.  Il est dans une ligue de 10 formations qui ne comptabilise que les buts et les passes. Elle alloue 2 points au gardien gagnant et 3 autres lors d’un blanchissage. Cette ligue a une option obscure qui amène à joindre une équipe de la LNH à sa formation. Cette addition permet d’enregistrer 2 points pour une victoire de l’équipe et un point pour une défaite en prolongation.

 

Intéressant, n’est-ce pas ? Ils ont quinze places dans leur alignement, dont l’une est occupée par l’équipe sélectionnée et une autre par le gardien. Il n’est pas permis d’avoir plus d’un gardien et d’une équipe dans l’alignement.  Nous y retrouvons aussi une liste distincte de 3 places en réserve pour chaque formation. Elle est habituellement constituée d’espoirs qui ne jouent pas actuellement un rôle de premier plan dans la LNH.  À la fin de la saison, 5 entités doivent être retournées parmi celles disponibles au repêchage, tandis que la réserve est intégralement reportée à la formation de l’année suivante. La composition de la réserve peut être modifiée au repêchage alors qu’un ou différents joueurs de la réserve peuvent être remis au ballottage et que d’autres sont ensuite sélectionnés parmi ceux disponibles.  Peu de formations ont un défenseur à leur actif puisque cela n’est pas requis, ni habituellement bénéfique.

Il existe quelque chose de bizarre au sujet des règles spécifiques à cette ligue. Les trois entités ayant le moins de points ne comptent pas au classement, alors que seules les 12 entités ayant le plus de points sont comptabilisées. Je dois aussi souligner que Stéphane et moi ne sommes entrés en contact que 4 jours avant sa date limite des échanges. On disposait alors de peu, bien peu de temps en fait et il y avait passablement de travail à accomplir.

Jetons maintenant un coup d’œil à la situation qui nous intéresse ici. J’analyserai les éléments de la formation ce, en leur assignant chacun une note et je me prononcerai ensuite quant aux options à conserver avant le prochain repêchage:

Henrik Sedin VAN (A-) – L’un des meilleurs passeurs du hockey. Il pourrait devenir un éventuel Adam Oates, à moins qu’il ne le soit déjà.

Paul Kariya STL (B-) – Je continue d’espérer qu’il tirera davantage au filet, il en a compté plus de 40 à deux de ses cinq premières saisons et dorénavant, il lutte afin d’en obtenir 20.  L’on aura certes bien remarqué qu’il tire maintenant moins au filet.

Jonathan Cheechoo SJ (C-) – J’étais l’un de ceux qui avaient initialement prédis qu’il reviendrait à une production de 80 points lorsque Dobber s’est enquiert à son sujet dans un récent sondage. Il jouera à nouveau avec le grand Thornton et il comptera donc en trombes.

Alexander Radulov NAS (B+) – Comme plusieurs à dobberhockey, je souris à l’idée d’avoir Radu dans un club à vie. Conserve le éternellement. Il vient d’obtenir du temps de glace significatif pour les Preds et seuls 6 de ses 51 points sont issus du jeu de puissance. Qu’adviendra-t-il lorsqu’il obtiendra le temps qu’il mérite sur le jeu de puissance ? Il y aura alors une explosion de points.

Rod Brindamour CAR (B) – Sa blessure ainsi que l’impossibilité de le remplacer compte tenu des règles de votre type de pool font alors chuter sa valeur. Lorsqu’il est en santé, il est une très bonne option mais qui est tout de même vieillissante.

Daniel Sedin VAN (A-) – Il est le meilleur des jumeaux selon moi. Puisque vous ne comptez que les points, l’un ou l’autre de cette paire équivaut souvent à une fiche identique. Comme les jumeaux.

Simon Gagné PHI (D) – Ses commotions cérébrales me préoccupent grandement.

Teemu Selanne ANA (C-) – S’il avait débuté sa saison plus tôt, il aurait eu une plus grande valeur au sein de ton club. Il ne deviendra pas un de tes 12 premiers pointeurs et ne le garde pas l’an prochain, puisqu’il y a de bonnes chances qu’il ne jouera pas.

Olli Jokinen FLO (A-) – Vous ne comptez pas les + et les -, alors Ollie vaut de l’or.

Andy McDonald STL (B) – Il avait besoin d’un franc-tireur et Teemu était en vacances. Il fut transféré à St- Louis et il y a trouvé Brad Boyes. Ce duo pourrait former une bonne paire pour les années à venir.
 
Pavol Demitra MIN (B-) – Son sommet serait-il fixé à 60 points ? Compte tenu de la fréquence de ses blessures je dirais que oui.

Nik Antropov TOR (B-) – Je n’en ai jamais été un admirateur et je suis un fan des Leafs, or sa propension à se placer devant le filet et d’empiler les rondelles dans le filet adverse l’amène à obtenir, comme Dino Ciccarelli, sa large part de buts ainsi positionné (il pourrait éventuellement obtenir 30 buts).

Milan Michalek SJ (B) –  Il a eu 7 buts en décembre et il en a maintenant dans la vingtaine. Il part parfois en trombe et d’avoir un passeur comme le grand Joe l’aide bien.

Mikka Kiprussoff CAL (A-) – Vous ne comptabilisez que les gains et les blanchissages. Compte tenu du peu de blanchissages attribuables à ce gardien, cela fait un peu mal. Mais il demeure un gardien Top 5.

Anaheim (B+) – Bonne acquisition, mais les choisir sans Niedermeyer et Selanne constituait tout de même un risque.

Res – Peter Kalus MIN (na) – Classifié 57e meilleur espoir selon Dobber. Repêché en 2005, il devra se joindre à l’équipe cette année ou alors ne le fera jamais.

Res – Brett Sterling ATL (na) – Classifié 42e meilleur espoir selon Dobber. Je me demande s’il y a de la place pour lui compte tenu des nouvelles acquisitions chez les Thrashers.

Res – Jiri Hudler DET (B-) Troisième saison, il devrait atteindre 50 points la saison prochaine. Que fait-il encore dans ta réserve ?

Bon, maintenant tu as donc 5 joueurs dont tu auras à te départir et remettre parmi ceux à sélectionner. Deux options sont claires, ton entité ‘’Anaheim’’ et Teemu Selanne. Tu peux facilement remplacer ton entité équipe par New Jersey ou Dallas qui n’ont pas été réclamés lors du plus récent repêchage. Je doute aussi que Teemu joue au-delà de la présente saison et puisqu’il figure parmi tes 3 pires entités (excluant ta réserve), il n’inscrit pas de points à ton total. Alors je me demande, en bout de ligne, la raison pour laquelle tu as sélectionné ce joueur.

Le choix des trois autres joueurs dont tu auras à te départir avant le prochain repêchage doit tenir compte de différents facteurs. Brind’Amour reviendra-t-il avec autant d’aplomb compte tenu de son âge ? Simon Gagné retrouvera-t-il sa forme de 50 buts ou abdiquera-t-il en raison de ses commotions cérébrales. Qu’en est-il de Pavol Demitra ? N’aura-t-il jamais une saison en santé ? Quelles sortes de saisons sont attendues d’Antropov, Milan Michalek, Andy McDonald et de Paul Kariya à l’avenir ?

En ce qui a trait aux 5 entités dont tu dois te départir, le choix est difficile, mais je dirais tout de même Anaheim, Selanne, Michalek, Demitra et j’ose à peine y croire mais, Gagné.

Options de mise de joueurs sur le banc

En fait, les règles de cette ligue impliquent qu’il n’y a aucune option de mise de joueurs sur le banc. Lorsqu’un club comporte un joueur blessé pour la saison, le gérant doit alors soit conserver celui-ci dans son alignement, l’échanger ou le libérer lors du repêchage subséquent. Puisque le prochain repêchage n’aura lieu qu’en septembre 2008, aucune suggestion n’est émise en ce sens à cette étape-ci.

Options d’échange

Luc - Joueurs ciblés: Patrick O’Sullivan, Brad Boyes, Peter Mueller. Il a de bons jeunes et il est en 2e place. S’il veut atteindre la première place, il devrait alors concéder des jeunes pour des points.

Joël - Joueurs ciblés: Martin St-Louis, Rick DiPietro, Patrick Marleau. En fait, ces trois joueurs seront dans ta mire et tu pourras utiliser Kiprussoff en tant qu’appât d’échange. Dans une ligue à vie comme la tienne, je crois que l’opportunité d’acquérir un jeune gardien d’élite comme DiPietro se refermera sous peu. Kiprussoff/Michalek/Antropov pour St-Louis/DiPietro/Marleau.

Alain- Joueurs ciblés: Kyle Turris, Patrick Berglund, Jacob Voracek, Bobby Ryan, choix au repêchage. Alain est en 10e et devrait terminer cette saison en dernière place. Son escouade est très jeune et il serait peut-être tenté de la vieillir quelque peu. Berglund/Voracek/choix de 2e ronde au repêchage pour McDonald/Antropov/choix de 1ère ronde.

Pierre- Joueurs ciblés: Mike Cammaleri, Jason Pomminville. Je n’envisage rien de particulièrement réalisable ici mais peut-être que les antécédents en matière de blessures chez Cammaleri feront en sorte qu’il sera plus accessible.

Denis- Joueurs ciblés: Justin Williams, Ryan Smyth, Dustin Penner, Tomas Plekanec. Tu ne l’emporteras pas cette année, alors pourquoi ne pas tenter d’obtenir un joueur blessé. Ce gérant avancerait alors dans le classement avec un joueur en santé obtenu en retour (puisqu’il ne peut remplacer un joueur blessé dans sa formation de toutes façons) ?

Jean- Joueurs ciblés: Alex Semin, Tomas Vanek, Nik Zherdev, Jeff Carter. Jean compte sur Semin parmi ses réservistes qui n’accumulent aucun point. Cela  pourrait signifier qu’il serait échangeable. Antropov pour Semin.

Guy- Joueurs ciblées: Derick Brassard, Sergei Kostitsyn. Tu mentionnais que tu avais déjà tenté d’acquérir Brassard. Antropov et Sterling pour Brassard et S. Kostitsyn et offre ensuite des échanges de choix afin de conclure cette transaction.

Conclusion

Personne n’a mordu. En fait, je n’en croyais pas mes yeux. On a formulé une vingtaine d’offres et nous n’avons obtenu qu’environ deux contre offres qui ne figuraient tout de même pas dans le meilleur intérêt de ton équipe en bout de ligne.

Aucun aspirant au championnat actuel ne souhaitait discuter d’échanges, préférant demeurer avec leurs alignements respectifs. Luc indiquait qu’il échangerait peut-être Brad Boyes pour Nik Antropov. Un échange de choix 2e et 3e choix fut ensuite offert en contre offre... puis rien n’est arrivé. Des discussions avec Joël on eu lieu jusqu’à ce qu’il exige Kiprussof et les deux Sedin en échange de DiPietro, St- Louis et Marleau. Cela n’apparaissait pas un choix judicieux puisque Marleau pourrait ne pas faire partie d’une de vos formations partantes du début de la saison prochaine. Joël aurait eu avantage à accepter  Kiprussoff/Michalek/Antropov pour DiPietro/St-Louis/Marleau puisque cela aurait été bénéfique pour lui par rapport aux points obtenus.

Aucune équipe de bas du classement ne voulait discuter d’échanges impliquant des joueurs de la liste de réserve, préférant attendre que ces éléments se développent. Nos entretiens avec Guy pour obtenir Brassard ne sont allés nulle part. Il n’a même pas répondu à nos envois E-mail de fin de période des transactions.

Nous croyions être le Canadien de Montréal en cette fin de période d’échange. Nous considérions qu’il était mieux de conserver la formation actuelle que d’effectuer un échange trop coûteux. Bob Gainey a bien traduit nos propos lors de la plus récente fin de période d’échange, ‘’if I have accepted the trade, I would be in more trouble than I am before you today’’ ou alors si votre français n’est guère mieux que le mien de niveau du secondaire 3, ‘’Si j’avais fait l’échange, je serais plus dans le pétrin que je le suis devant vous actuellement’’ (en fait, Stéphane m’avait traduit ce passage).

Faire des échanges est difficile et tous ne voient pas les choses du même œil. Il est tout de même préférable de refuser une mauvaise offre que de le faire par volonté de transiger à tout prix. Il y aura d’autres jours, d’autres chances et d’autres offres à formuler. Ton travail n’est pas terminé et je soupçonne que nous rediscuterons à nouveau quant aux options qui s’offriront à toi lorsque sera venu le temps de faire tes choix pour le prochain repêchage. D’ici là, bonne chance mon frère francophone.


Write comment
Comments (0)add comment
You must be logged in to post a comment. Please register if you do not have an account yet.

busy