tavares

 

J’avais de très bons sièges pour le match entre les Knights de London et les Spitfires de Windsor vendredi – centre de la glace, loge de luxe. Ceci va sans dire, ce fut très agréable, et ensuite, j’ai eu le plaisir de discuter espoirs avec un dépisteur de la LNH – il a jeté un œil à la Liste des Espoirs de DobberHockey, et considérant le fait que la liste jauge le potentiel d’un joueur en fonction des points seulement, il a été en mesure de me donner quelques tuyaux.

Les opinions d’un dépisteur doivent être prises avec un grain de sel. Alors que certains dépisteurs sont plus doués pour donner leur opinion, il faut se rappeler que si les dépisteurs étaient parfaits, alors chaque joueur réclamé serait dans la LNH et le repêchage amateur annuel ne serait que de trois rondes,
 

 


Pour débuter, quelques observations sur les espoirs participant au match.

Knights de London

John Tavares (Projeté en première ronde cet été) – C’était la huitième fois que je le voyais jouer en personne, mais la première fois depuis qu’il a joint les rangs de London. Tout comme lorsque je l’ai vu jouer pour Oshawa, il a dominé lorsqu’il a été mis au défi, mais il était ordinaire lorsqu’il ne l’était pas. La différence est frappante. Pendant 35 minutes, la seule raison pour laquelle on le remarque est pour quelques revirements bêtes et un jeu défensif pitoyable qui était pénible à regarder. Avec cinq minutes à jouer en deuxième, la légende de Tavares est finalement arrivée. Il s’est rué avec hargne au filet, protégé la rondelle, a obtenu de bons tirs et a commencé à secouer les cordages. C’était le jour et la nuit, la différence de jeu m’a rappelé sans contredit le jeu d’Alex Kovalev. Il a terminé la rencontre avec deux buts, mais s’il avait joué les 35 premières minutes comme les 27 dernières (incluant la prolongation), les Knights auraient gagné 8-0.

Nazem Kadri (Projeté en première ronde cet été) – Il se distinguait tout le long de la partie et il a créé des choses en première période alors qu’il ne jouait pas avec Tavares. Un joueur de hockey intelligent qui se fait séparer de la rondelle un peu trop facilement.

Trevor Cann (Gardien, repêché par Colorado) – Pas impressionnant. Un de mes amis m’a dit de surveiller les retours faibles qu’il donne et comment il se fait déjouer sur le retour. En effet, on dirait que chaque but qu’il a accordé était de cette façon. Je ne crois pas l’avoir vu  faire l’arrêt sur ces rebonds avant la fin de la troisième période.

John Carlson (Défenseur repêché par Washington) – Il était le meilleur joueur de l’équipe dans la première moitié du match. L’équipe le faisait jouer à l’aile gauche sur le jeu de puissance à priori et il a marqué deux buts sur le jeu de puissance de cette façon. Il aime tirer et généralement, il prend de bons tirs.

Michael Del Zotto (Défenseur repêché par les Rangers de NY) – Il a eu trois passes et il frappait tout ce qui bougeait. Ceci aborde dans la même sens que ce qu’il faisait avec Oshawa. Offensivement, il a fait peu de vagues – ce fut une de ces parties là où vous regardez la feuille de pointage à la fin de la partie en remarquant « il a obtenu trois passes? » Il obtient beaucoup de temps de jeu et il joue toujours sur le jeu de puissance.

Spitfires de Windsor

Taylor Hall (Pas repêché, disponible en 2010) – À mes yeux, il était le meilleur joueur dans la partie. Si je possédais Tavares  dans un pool à vie, je l’échangerais en un instant pour Hall. Je ne le ferais pas si Tavares jouerait 60 minutes par partie, mais il ne le fait pas.  Alors je prendrais Hall. Excellent positionnement, tir rapide et il protège la rondelle. Il a eu deux points, ce qui lui en donne 24 en 10 parties éliminatoires.


Ryan Ellis (Défenseur pas repêché, partira en première ronde cette année) – Il s’est davantage remarquer que Del Zotto à l’attaque (mais pas dans la colonne des mises en échec). Il dirige le jeu de puissance avec aplomb et il a bien construit le quatrième but. Il a aussi eu une deuxième passe pour deux points dans la partie.

Greg Nemisz (Repêché par Calgary) – N’a pas impressionné. Il jouait avec Hall, ce qui m’a fait demander si une partie de ses bonnes statistiques ne sont pas attribuables à ce dernier. Je ne l’ai pas remarqué avant la deuxième période. D’un côté, il n’a pas fait d’erreurs qui ont attiré mon attention, mais de l’autre il n’a rien fait pour se distinguer.

Josh Unice (Gardien repêché par Chicago) – Il a fait un travail exceptionnel lorsqu’il ouvrait la porte pour ses coéquipiers. Il était le gardien adjoint. Il a perdu son poste depuis longtemps à Andrew Engelage (pas repêché). Son dossier de 7-5-0 ne se compare pas à celui d’Engelage (46-4-1).

Dale Mitchell (Repêché par Toronto) – Honnêtement, je ne l’ai pas remarqué. Je l’ai surveillé étroitement pendant une présence sans éclat.

Andrei Loktionov (Repêché par Los Angeles) – Il a joué plus solidement que sa taille de 5’11 et il a gagné des mises en jeu importantes. Il a obtenu une passe dans le match, mais il aurait possiblement pu en obtenir trois avec tout ce qu’il a créé.

Maintenant, à propos des Joueurs sur la Liste des Espoirs de DobberHockey.

La première chose que le dépisteur de la LNH – qui va demeurer anonyme, alors qu’il était très véhément à propos des joueurs appartenant aux autres équipes – a voulu clarifier était qu’un joueur avait soit les outils pour jouer dans le top-six, ou bien il devra trouver une façon de s’insérer sur le troisième ou le quatrième trio. Si vous êtes un espoir de top-six, mais vous ne semblez pas assez bon pour jouer avec une équipe de la LNH à cette position, vous devrez vous adapter aux autres aspects du jeu ou vous serez dans la AHL ou en Europe pour votre carrière.

Je n’avais pas mon enregistreuse avec moi, alors je vais périphraser un peu ses propos, tout en donnant ma propre interprétation de ce qui a été dit. Voici un bref sommaire sur plusieurs joueurs. Son point de vue :

Sur James van Riemsdyk – Manque d’intensité et il n’utilise pas assez sa taille pour devenir un joueur qui marquera 85 points.

Sur Jiri Tlusty –Ce que nous avons vu dans les deux derniers mois est ce à quoi nous pouvons nous attendre de lui. Il peut contrôler une partie.

Sur Viktor Tikhonov – Il soupçonne que Tikhonov serait retourné en Russie si Phoenix ne l’avait pas gardé avec l’équipe. Il sera toujours un danger pour retourner en Europe.

Sur Vladimir Sobotka – Je l’ai dit plusieurs fois, et le dépisteur m’a appuyé: “Un excellent joueur qui ferait de bonnes choses avec une autre équipe de la LNH. Boston a trop de profondeur. » (Rappelez-vous, je périphrase toutes les citations).

Sur John Tavares –Lorsque j’ai mentionné Alex Kovalev, le dépisteur a sauté sur la comparaison. « Je pensais la même chose. Kovalev. » Non seulement il joue comme lui, mais il disparait/revient tout comme lui.

Sur Gilbert Brule –Il n’est pas un joueur de top-six. Il doit ajuster son jeu et s’il le fait, il aura du succès dans la LNH comme joueur de troisième trio.

Sur Rob Schremp –Il n’a pas la vitesse pour jouer dans le top-six et il n’a pas les outils pour jouer sur un troisième ou quatrième trio dans  la LNH.

Sur Cody Hodgson – Le meilleur joueur sur cette liste, mais pour son jeu d’ensemble et son leadership. Côté offensive, 85 points sera difficile.

Sur Brett MacLean – “Excellent joueur”. En fait, MacLean est le seul joueur sur ma liste qu’il a pointé sans que je le questionne à son sujet.

Sur Ryan Jones – Il trouvera une place permanente sur le troisième trio et il va produire de 45 à 50 points par année.

Sur Patric Hornqvist –Il croit que Hornqvist retournera en Europe s’il ne fait pas l’équipe cet autonme.

Sur Cal O’Reilly –Il a prouvé qu’il peut jouer dans la LNH. Par contre, pour avoir du succès, il devra jouer dans le top-six.

Sur Nikita Filatov –Il a autant de chances de retourner en Russie que n’importe quel autre joueur Russe. Ils aiment tous la LNH lors des entrevues, mais il n’y a pas de choix sûrs venant de Russie.

Sur Mark Santorelli –J’ai l’impression qu’il est un coup de dés. Il a le talent pour jouer dans le top-six, ses mains et sa vision sont incroyables. Ses autres attributs sont faibles.

Sur Mike Santorelli – Il semblait hors de son élément dans la LNH et ceci pourrait ne jamais changer. Il s’est ajusté à la AHL cette saison, mais les chances sont minces pour la LNH.

Sur Steve Downie –Peu de choses positives à son sujet. Ok, rien du tout. Laissons les choses comme tel.

Sur Nick Spaling –Il jouera à coup sur dans la LNH. Mais, il est entre l’arbre et l’écorce. Pas de certitude qu’il jouera dans le top-six, ou sur le troisième trio. Son potentiel est de 65 points.

Sur Cody Franson et Jonathan Blum – Le dernier a surpassé le premier dans le classement de l’organisation et il sera dans la LNH plus tôt que tard. Franson est toujours un bon espoir et considérant la profondeur à la ligne bleue de Nashville, il est un bon candidat à être échangé.

Sur Eric O’Dell – “Non” (La question était, va-t-il atteindre la LNH?)

 


Write comment
Comments (0)add comment
You must be logged in to post a comment. Please register if you do not have an account yet.

busy