Peverley

 

S’il avait passé au travers du processus de ballotage, il y avait une bonne chance que Rich Peverley passe sa carrière dans les mineures, se retrouvant constamment dans les 20 meilleurs marqueurs de la AHL. Il aurait rejoint les Jason Krog, Darren Haydar, Keith Aucoin – la liste est longue lorsque nous mentionnons des vedettes de la AHL qui n’ont jamais percé dans la LNH.

 



Toutefois, les Prédateurs de Nashville ont échoué dans leur tentative de le glisser en douce au ballotage pour qu’il retourne avec leur club-école de Milwaukee. Les Thrashers d’Atlanta l’ont réclamé.

Dans les derniers jours, il aurait pu récolter quatre points en trois parties pour Milwaukee alors qu’il aurait joué au centre de Patric Hornqvist et Hugh Jessiman. Au lieu, il a six points en trois parties avec Atlanta alors qu’il joue en compagnie d’Ilya Kovalchuk et Bryan Little.

Intéressant.

L’ancienne vedette collégiale de 26 ans n’a jamais été repêchée. Il est passé des Dutchmen de Kitchener dans le Junior B aux Merchants de Milton dans le Junior A avant de se joindre à l’Université de St. Lawrence en 2000. Ce programme de hockey a quelques gradués tels que… John Zeiler (L.A.). D’accord, rien d’extraordinaire. C’est ce qui rend son exploit encore plus impressionnant.

La force de Peverley est la vitesse et ses adversaires ont de la difficulté à s’y adapter. Encore pire pour eux, ils doivent se concentrer sur Kovalchuk alors ils sont coincés à constamment les rattraper. S’ils se concentrent sur Peverley, alors il y a beaucoup d’espace pour Kovalchuk. Cinq des six points de Peverley avec Atlanta sont des passes.

Ce genre de succès lui garantit beaucoup plus d’occasions de poursuivre sur sa lancée. À chaque partie qu’il produit un point, il est récompensé avec deux autres ou plus sur le gros trio. Les chances sont de 50-50 qu’il continue à produire à un rythme de 65 points. Pour qu’il échoue, il devra coller trois matches consécutifs sans points en parallèle avec un différentiel de plus et moins embarrassant.  

Si ceci arrive, il va rejoindre Haydar, Krog et compagnie.

Mais pour l’instant, Peverley est un excellent troisième centre dans tous les formats de pools de rôtisserie pour au moins deux semaines, avec un potentiel de produire un autre 25 à 30 points dans les 36 dernières parties pour terminer avec 40 à 45 points en tout et partout.

Immédiatement, sa valeur dans les pools à vie devrait être modérée – tout comme un gars de 50 points avec un potentiel. Il devra débuter en octobre sur le trio de Kovalchuk avant de voir une amélioration de potentiel quand à sa valeur dans les pools…

Pendant ce temps…

Todd White, maintenant sur le deuxième trio, a deux points dans les deux parties que Peverley a amassé six points. White a donc 23 points à ses 19 dernières parties et il a été tenu à l’écart de la feuille de pointage seulement deux fois dans cette séquence, mais gardez un œil sur la situation à cause de la réduction de temps de jeu (Peverley obtient deux minutes de plus par partie)…

Phil Kessel a manqué trois parties jusqu’à maintenant à cause de la mononucléose, alors on devrait croire que Blake Wheeler devrait combler le vide adéquatement alors qu’il aura plus de responsabilités. Par contre, Wheeler a seulement un point dans ces matches – et dans une de ces parties il a eu le deuxième pire temps de jeu en carrière. Pendant ce temps, Chuck Kobasew a un point dans chacune de ces trois parties…

Robert Lang profite bien de son implantation sur le trio des deux frères Kostitsyn à Montréal. Alors qu’Andrei et Sergei marquent, Lang a 11 points dans ses sept dernières parties…

Write comment
Comments (0)add comment
You must be logged in to post a comment. Please register if you do not have an account yet.

busy