Staal

 

Ils ont peut-être terminé au 5ème rang pour les buts dans la LNH l’an dernier, mais les Hurricanes vont marquer plus que vous le croyez en 2008-09.
 


Non, les Hurricanes ne vont pas exploser à cause qu’Eric Staal est maintenant un gazilionnaire. Pourtant, la raison remonte au 11 février 2008. La date que l’équipe a obtenu Joe Corvo. Jusqu’à ce moment, la Caroline avait en moyenne 2.88 buts par partie. Ensuite, c’était de 3.46.

Ceci donne 35 buts de plus (au prorata) pour la saison à venir. Est-ce qu’ils vont le faire? Je crois que oui.

Le DG de la Caroline, Jim Rutherford, sait depuis longtemps que l’équipe avait besoin d’un quart-arrière dynamique sur le jeu de puissance. Il n’en avait pas vu l’importance jusqu’à ce qu’il rapatrie Corvo. Il a été tellement impressionné qu’il en a ajouté un deuxième en Joni Pitkanen. Maintenant, les Canes ont deux atouts à l’arrière.

Il y a peu de doutes dans mon esprit que Corvo va atteindre de nouveaux sommets en carrière cette année. L’arrière de 31 ans au eu 21 points en 23 parties avec la Caroline pour terminer avec son meilleur total, 48. Notez ceci et harcelez-moi si je me trompe : il va franchir ce total avant la date limite des échanges (fin de février).

Pour ce qui est de Pitkanen, qui va avoir 25 ans dans quelques jours, tout ce qui le retient est sa santé. Il a manqué une moyenne de 15 parties par saison dans sa carrière dans la LNH. Son potentiel de 60 points n’aide pas les poolers s’il ne joue pas 70 parties. Par contre, sa présence dans l’alignement pour 65 à 70 parties va gonfler les statistiques de plusieurs attaquants de l’équipe. Le huitième meilleur jeu de puissance l’an dernier devrait se retrouver dans le top-5 cette année.

Ceci adonne bien pour le top-six de l’équipe, qui sera plus solide avec le retour de Justin Williams et Rod Brind’Amour, qui n’étaient pas de l’alignement lorsqu’ils ont eu une moyenne de 3.46 buts par partie. En effet, cette équipe produisait aussi bien ou mieux que n’importe quelle autre équipe en mars sans deux de leurs quatre meilleurs joueurs.

Brind’Amour et Williams étaient tous les deux au rancart avec des blessures au genou pour la majeure partie de 2007-08, et à en juger par les observations du chroniqueur Chip Alexander (lien : http://blogs.newsobserver.com/canes/friday-finish-workout-observations), les deux sont de retour à leur forme d’antan.

En ensuite vient Staal. Il a ajouté quelques livres, mais a réduit son taux de gras. Il aura 24 ans bientôt et il entre dans sa cinquième saison dans la LNH, il a cette fenêtre là où une vedette prend son envol. Ses 100 points en 2005-06 pourraient seulement être un avant-goût.

En bout de ligne, si à votre repêchage vous hésitez entre joueur A (un Hurricane) et joueur B (pas un Hurricane), prenez le Hurricane. Faites-moi confiance.

Obtenez le Guide des Poolers de Dobber Édition 2008-09, mis à jour jusqu’au 14 septembre et jusqu’en octobre! Est-ce que les autres revues de poolers peuvent vous donner l’impact de la transaction de Robert Lang sur l’alignement de Chicago? Celle de Dobber le peut!

 


Write comment
Comments (0)add comment
You must be logged in to post a comment. Please register if you do not have an account yet.

busy