conklin

 

L’an dernier c’était Matt Cullen et Radim Vrbata. Qui est-ce que ce sera cette année? Alors que tous les yeux sont sur Marian Hossa à Détroit, Brian Campbell à Chicago, Wade Redden à New York et même Jaromir Jagr en Russie, vous pouvez mettre ces joyaux potentiels sur vos radars pour vos choix tardifs à votre prochain repêchage.

 

(PREMIER PARTIE) 



Janis Sprukts en Florida
Les informations:
Il était un espoir respectable avec un potentiel de joueur de deuxième trio, il était parmi les 50 meilleurs espoirs à un certain point dans le Classement des Meilleurs Espoirs sur DobberHockey. Par contre, il n’a jamais eu une vraie chance de faire l’équipe alors il a quitté pour l’Europe l’an dernier. Il a signé un contrat à deux volets avec la Floride; et il a surement eu quelques promesses sinon il n’aurait aucune raison de rester ici de nouveau. Les Panthers ne sont pas nantis à l’attaque cette année.
Repêchez-le: Pas du tout, mais s’il fait l’équipe ou s’il est rappelé tôt en début d’année, il vaut la peine d’être réclamé au ballotage.

Ty Conklin à Detroit
Les informations:
Après avoir compile un dossier de 18-8-5 avec Pittsburgh l’an dernier, Conklin a maintenant un travail encore plus facile. Il aura 25 départs avec les Wings, ce qui veut dire une autre saison de 18 victoires. Le potentiel ici est que Chris Osgood se blesse souvent, et si ceci arrive, le total de victoires de Conklin va exploser. Après tout, n’importe qui devant le filet à Détroit aurait une saison de 35 victoires.
Repêchez-le: En tant que troisième gardien, il est parfait pour ce rôle.

Curtis Glencross to Calgary
Les informations:
Il a eu 13 points en 26 parties pour Edmonton et alors qu’il était membre des Oilers et des Blue Jackets, il a eu cinq buts en cinq parties contre Calgary. Il e a fait assez pour que le DG des Flames, Darryl Sutter, le signe rapidement en juillet. Il n’a jamais été repêché, signé au collège par Anaheim – les Ducks sont possiblement la meilleure organisation pour trouver des joyaux au collège (Andy McDonald, Dustin Penner, Ryan Shannon, etc). Il se battra pour un poste dans le top six.
Repêchez-le: Dans la dernière ronde. Il sera toujours là et il vaut le risque. Il a du potentiel, peut-être 55 points.

Andrew Hutchinson à Tampa Bay
Les informations:
Le joueur de 28 ans a produit à un rythme d’un point par partie dans la AHL l’an dernier et il a 95 parties dans la LNH à son actif. Il devrait faire l’équipe et pourrait aboutir sur le premier jeu de puissance. 30 points est une possibilité, et il a le potentiel pour davantage.
Repêchez-le: Lorsque votre repêchage sera rendu aux défenseurs de 30 points. Ils sont nombreux, alors aussi bien en prendre un qui pourrait surprendre.

Corey Locke au Minnesota
Les informations:
Il est petit à 5’9, 168 livres mais il a prouvé son talent dans la AHL. À 24 ans, il a joué seulement six minutes dans la LNH (5:59 à sa seule partie). Il y a un trou béant au centre au Minnesota. Après Mikko Koivu, le Wild choisira entre Éric Bélanger, James Sheppard et Locke en tant que centre numéro 2. Sheppard vient d’avoir 20 ans et Bélanger n’est pas à sa place sur le deuxième trio. Locke a besoin d’un gros camp, mais il pourrait surprendre.
Repêchez-le: Pas du tout. Réclamez-le au ballotage s’il fait l’équipe.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, assurez-vous de vous procurer le troisième Guide des Poolers de Dobber – mis à jour jusqu’à la mi-octobre. Obtenez les combinaisons de trio, les cartes cachées, les notes sur les recrues, des conseils, des informations sur le jeu de puissance, les prédictions des gardiens et plus dans ce dossier Adobe. Il comprend aussi un fichier Excel personnalisé avec toutes les prédictions! Saisissez-le à DobberHockey.com.

 


Write comment
Comments (0)add comment
You must be logged in to post a comment. Please register if you do not have an account yet.

busy