Johan Franzen

 

Il n’arrive pas souvent que quelqu’un de 24 ans se fasse repêcher. À cette étape, si le joueur est assez bon pour se faire repêcher, il y a 30 équipes qui auraient pu le signer n’importe quand dans les années précédentes.

Mais en 2004, les Red Wings ont encore fait le coup obtenant Johan Franzen, 24 ans, au 97ème rang. Ses 30 points en 49 rencontres dans la Ligne d’Élite de Suède constituaient une nette progression des six points qu’il avait amassés lors de la précédente campagne.

 



Avec l’introduction du plafond salarial, les équipes mettent plus d’emphase sur les aubaines. Ceci pour dire, il y a beaucoup de joueurs non-repêchés qui jouent partout sur la planète chaque année qui signeraient pour peu avec une équipe de la LNH – et ils ont le talent pour jouer au plus haut niveau. Vous vous en apercevez maintenant avec Fabian Brunnstrom, un espoir de 22 and qui a éclos tardivement, sortant de nulle part qui affiche 37 points dans la SEL.

En obtenant un joueur plus vieux de cette façon,  l’équipe n’a pas à attendre. Dans le cas de Franzen, les Wings ont attendu une autre année et l’ont rapatrié par la suite. Il est embarqué immédiatement dans l’équipe disputant 80 matches.

L’an prochain sera sa quatrième saison – la saison de l’éclosion pour beaucoup de joueurs talentueux. Considérant le fait que Franzen a obtenu 22 buts et 30 points dans ses 24 dernières parties (saison régulière et séries éliminatoires), il est facile de le considérer comme une carte cachée pour 2008-09. Pensez-y – 22 buts en 24 parties!

Je le traiterais comme un joueur de 65 points dans la saison morte en essayant de l’acquérir, et si j’en suis déjà propriétaire, je le traiterais comme un joueur de 75 points si quelqu’un m’approcherait à son sujet. Si quelqu’un me paye ce prix, je vends. Si je peux l’obtenir pour un joueur de 65 points, j’achète.

Son cheminement actuel côté statistiques s’étend au-delà d’une simple « tendance »  et vogue vers un statut « d’indicateur ». Je commence à penser que 40 buts et 70 points en 75 parties l’an prochain sont à sa portée.

Pendant ce temps…

Martin Straka nous prouve qu’il lui reste de l’essence dans son réservoir, et ce, au moment parfait. Un agent libre sans compensation cet été, le joueur de 35 ans a sept points à ses quatre dernières parties. Il est un joueur à contrat. Un fait intéressant, il a 57 points dans ses 62 dernières parties en séries éliminatoires…

Alors que Dominik Hasek continue à nous prouver qu’il a perdu une fraction de seconde, Chris Osgood devient de plus en plus une option majeure dans vos pools l’an prochain. Il a accordé seulement cinq buts en 274 minutes de jeu en séries éliminatoires versus les 10 buts de Hasek en 206 minutes. Vous l’avez entrevu cette saison aussi, mais c’était plus obscur car les Red Wings jouaient mieux en tant qu’équipe devant Hasek comparativement à Osgood. Prévoyez voir Osgood comme partant avec Jimmy Howard comme réserviste capable de faire le boulot.

En vente maintenant (disponible le 1er juin) – le Guide des Espoirs 2008 de Dobber. De l’information pertinente sur 250 espoirs de la LNH… d’un point de vue de pools à vie

 

 


Write comment
Comments (0)add comment
You must be logged in to post a comment. Please register if you do not have an account yet.

busy